RECOM0PENSES: Le président du CNG intimé à plus d’équité dans la distribution des primes aux athlètes

ads

Alioune Sarr, président du Comité national de gestion de la lutte réclame une plus grande équité dans la distribution des primes allouées aux sportifs de retour de compétitions internationales.

«  Nous demandons une équité pas une égalité, on peut comprendre que ce n’est pas la même chose quand le football revient avec une médaille d’or comparée à une autre discipline  », at-il admis pertinent mais que les gouvernants ont résolu avoir à l’esprit que ces sportifs avaient tous défendu le drapeau national.
Le président du Comité national de gestion de la lutte sénégalaise était samedi l’invité de la plateforme de l’Association nationale de la presse sportive (ANPS).

Ces gens méritent une meilleure reconnaissance, at-il insisté donnant les exemples de la championne de lutte, Isabelle Sambou, neuf fois championne d’Afrique, championne mondiale du beach wrestling (lutte de plage) et 5-ème aux Jeux olympiques qui demeure selon lui une illustre inconnue.

«Adama Diatta, le champion d’Afrique de lutte, c’est la même chose», at-il rappelé soulignant que le sujet de l’équité doit être reposé sur la table des autorités gouvernementales.
«C’est un cri de cœur envers les autorités de mon pays», a dit Alioune Sarr qui a passé 26 ans à la présidence du CNG de lutte.
Et sur son mandat à la tête du GNC qui se termine en octobre prochain, il a rappelé que la décision finale dépend du ministère des sports et du bureau de l’instance dirigeante de la lutte au Sénégal.
«  Nous sommes Sénégalais et patriote, et tant que nous pensons mener la mission, nous la mènerons sans état d’âme  », at-il par ailleurs ajouté.

Aps [/ vc_column_text] [/ vc_column] [/ vc_row]

ads
ads

You may like

ads
In the news
Load More
ads