Items filtered by date: juillet 2019

"C'est une grosse satisfaction mais on garde notre sérénité. L'objectif ce n'est pas de s'arrêter en si bon chemin. On va fêter rapidement et se reconcentrer pour aller jusqu'au bout. Je pense que sur la deuxième mi-temps, on a eu la possession et on les a fait courir. On aurait mérité plus qu'un but dans ce match, mais le talent a fait la différence. Aujourd'hui, il ne s'agit pas de Diambars, même si Gana en est un produit. C'est la victoire du collectif et tous les joueurs ont apporté leur partition".

Coumba DIA, envoyée spéciale en Egypte

"Cette qualification en demi-finale est extraordinaire. La joie est indescriptible. Mais il faut rester concentrés, nous sommes proches du but. Il faut continuer à travailler et à y croire.

On a dépassé un pallier extraordinaire, à savoir les quarts de finales. Maintenant, il nous faut aller jouer la finale et gagner la coupe.

Nous avons une équipe sereine qui a été présente et beaucoup plus patiente que le public. Le public voulait ce but, mais l'équipe a su attendre le bon moment pour le marquer. Ce but nous fait encore croire au succès finale".

Coumba DIA, envoyée spéciale en Egypte

"La victoire est belle. Je dis souvent qu'il n'y a pas de petites équipes. le Bénin nous a posés des problèmes tactiques. Ils étaient sur la défensive et ce n'était pas une surprise. Les garçons ont été patients durant tout le match et ont construit leur victoire dans la durée. Le Sénégal ne peut plus se cacher et j'ai annoncé la couleur dès le début du tournoi. On est favori de cette compétition. On arrive en demi-finale après 2006 et le but est d'arriver au bout. La valeur d'un groupe c'est d'avoir des joueurs capables d'apporter un plus et de faire des différences. Un garçon comme Mbaye Diagne malgré son manque de réussite a apporté quand il est rentré. C'est un groupe qui a gagné aujourd'hui (hier) et il faut féliciter tout le monde.

Coumba DIA, envoyée spéciale en Egypte

Dimanche, les footballeuses américaines ont remporté la Coupe du monde féminine de la FIFA 2019 en battant les Pays-Bas 2-1 en finale. C'est la quatrième fois que les joueuses de Jill Ellis soulèvent le trophée après 1991, 1999 et 2015. Et ce n'est pas le seul record explosé durant les quatre semaines de compétition en France. Aperçu.

La Nba et la Fiba ont désigné le Senegal pour abriter à partir du 28 juillet prochain la 17ème édition du camp des meilleurs jeunes africains ''Basketball without borders'' (basketball sans frontières) a appris l'APS auprés de la NBA.

L'attaquant sénégalais Sadio Mané est plus focalisé sur la CAN 2019 que sur le Ballon d'or, selon Aliou Cissé, le sélectionneur national.

Page 10 sur 20