Senefoot

Senefoot 825

Les "Lions" du Sénégal ont obtenu le ticket des huitièmes de finale de la CAN Egypte 2019 après une belle victoire face aux "Harambee Stars" du Kenya 3-0 lundi au stade du 30 Juin.


On connait maintenant le Onze de départ des "Lions" qui feront face aux "Harambee Stars" du Kenya pour le compte de la 3ème et dernière journée de la phase de poules de la Can Egypte 2019.


Dans le groupe, on note le retour de Ismaila Sarr et Idrissa Gana Guèye qui reviennent de blessure. Remplaçants lors des deux premières rencontres, Lamine Gassama, Saliou Ciss et Henry Saivet feront leur entrée contre le Kenya. Krépin Diatta pour sa part ne sera pas titulaire.

Onze de départ du Sénégal contre le Kenya

Edouard Mendy, Kalidou Koulibaly, Cheikhou Kouyaté, Lamine Gassama, Saliou Ciss, Henry Saivet, Pape Alioune Ndiaye, Idrissa Gana Guèye, Ismaila Sarr, Sadio Mané, Mbaye Niang.

Coumba DIA, envoyée spéciale en Egypte

  


L'international sénégalais Krépin Diatta, arrivé en janvier 2018 au FC Bruges (élite belge) pour trois millions d'euros en provenance de la Norvège, a vu sa valeur marchande quintupler, a déclaré son conseiller, Thierno Seydi.


Gradins.net vient d'apprendre la triste nouvelle du rappel à Dieu du jeune milieu de terrain sénégalais Amadou Boiro. Ancien pensionnaire du Casa Sports, il avait déposé ses baluchons en Turquie après un passage en D2 Espagnol. Le footballeur a porté le maillot national en U17, U20 et U23.


En conférence de presse d'avant match contre le Sénégal, Sébastien Migné, sélectionneur du Kenya a qualifié les "Lions" de "mentalement faibles", ce qui fait qu'ils ne répondent pas présents aux grands rendez-vous. Pour sa part, Aliou Cissé, très touché par ces propos, n'a pas manqué de répondre à son homologue. 


En conférence de presse d'avant match, le sélectionneur national du Sénégal Aliou Cissé a confirmé le forfait du milieu de terrain Alfred Ndiaye, du défenseur Youssouf Sabaly et de Salif Sané pour le match contre le Kenya, lundi et comptant pour la 3ème et dernière journée de la phase de poules de la CAN 2019.


Alors qu'un match important l'attend contre le Kenya après sa défaite face à l'Algérie dans le groupe C de la CAN 2019, le Sénégal fera peut-être sans deux de ses éléments importants contre les Harambi Stars.


Avis sur la défaite contre l'Algérie

On a pris conscience des manquements du match d'hier contre l'Algérie. On va visualiser les matches qu'on a disputé pour corriger et penser au Kenya. Je pense c'est notre entame qui nous a fait défaut. On a tardé à se mettre dans le bain et on a essayé de revenir au fil du match. Sur ce match, il y a eu aussi de bonnes choses et il faut s'appuyer sur ça. On n'a pas manqué d'impact. L'équipe a montré du caractère, mais celle algérienne a su nous contenir en commettant pas mal de fautes pour nous sortir du match. Il y a eu des phases arrêtées et cela a cassé notre jeu. Il n'y pas d'inquiétude à avoir. Il reste encore un match et on a notre destin en main.

Impact physique

On n'est pas surpris de l'impact physique. On sait qu'on est en Afrique et c'est à nous de montrer que nous sommes aussi forts dans ce domaine. L'impact physique fait partie de notre ADN de jeu. Je pense qu'il faut oublier ce match et se pencher sur le prochain.

Match contre le Kenya

On sait que le Kenya a gagné et il y a un énorme enjeu. Mais, il faut qu'on se focalise sur nous d'abord. C'est le Kenya qui doit s'adapter à notre jeu et pas l'inverse. Sur le banc, j'étais impuissant à l'idée de ne pas pouvoir aider les partenaires. Donc, on a vécu le match comme eux avec beaucoup de déception. La compétition va très vite et on veut se faire pardonner ce résultat très vite. On a toute l'attention du continent mais on a suffisamment de maturité pour faire face à tout cela. Cela fait quatre ans que le groupe grandit ensemble, on a suffisamment d'expérience pour mettre cette pression de côté.


Relever la tête contre le Kenya


"C'est difficile de se réveiller au lendemain d'une défaite. On a battu la Tanzanie et hier on a perdu contre l'Algérie. Je pense que c'était un jour sans. Cela arrive parfois et on va tirer des leçons. L'équipe a tout donné, mais on n'a pas réussi à gagner ce match. Il y a un match à jouer et on va se concentrer sur ça. Le coach nous demande de ne rien lâcher et de continuer à travailler. C'est un peu dur de perdre un match comme ça. On va continuer à travailler et relever la tête contre le Kenya. Je pense que tous les matches de la CAN sont des finales. Il n'y a pas de petites équipes. Il faudra se battre jusqu'au bout. Même les grandes équipes perdent des matches et parfois elles s'adaptent au jeu proposé par l'équipe adverse".

Coumba DIA, envoyée spéciale en Egypte


Absent lors du match Sénégal-Algérie (0-1) pour cause de blessure, Idrissa Gana Guèye promet de revenir en force lors de la 3ème et dernière journée des phases de poule. Contre le Kenya il sera d'attaque pour offir la victoire à l'équipe du Sénégal qui pourra ainsi tranquillement se qualifier en huitièmems de finale de la CAN qui se déroule actuellement en Egypte.


Page 9 sur 59