"Je félicite mes joueuses qui ont fait un match exceptionnel. L'équipe de Mozambique a été aussi bonne, d'où ce score serré au premier quart temps. Mais, on a su relever notre niveau de jeu et bloquer Dongue.

Demain (ndlr : ce dimanche), on va croiser le Nigeria et on va pas les faciliter la chose. Une finale d'Afrobasket est différente d'un match de poule. Il n'y a pas de place pour les pleurnicheuses.

Il faudra sortir les griffes et aller au charbon pendant 40 minutes. Il y a des blessées dans le groupe mais c'est le haut niveau qui demande une certaine souffrance. Il reste un seul match et il faut se faire violence. Le Nigeria et son coach sont avertis, on ne les fera pas de cadeau".


"Je félicite mes joueuses qui ont fait un match exceptionnel. L'équipe de Mozambique a été aussi bonne, d'où ce score serré au premier quart temps. Mais, on a su relever notre niveau de jeu et bloquer Dongue.

Demain (ndlr : ce dimanche), on va croiser le Nigeria et on va pas les faciliter la chose. Une finale d'Afrobasket est différente d'un match de poule. Il n'y a pas de place pour les pleurnicheuses.

Il faudra sortir les griffes et aller au charbon pendant 40 minutes. Il y a des blessées dans le groupe mais c'est le haut niveau qui demande une certaine souffrance. Il reste un seul match et il faut se faire violence. Le Nigeria et son coach sont avertis, on ne les fera pas de cadeau".


L'équipe nationale féminine de basket du Sénégal va défendre son titre en finale ce samedi contre le Nigeria, au Palais des sports Salamatou Maïga de Bamako, à partir de 18h. Cependant, il faut signaler que les Lionnes sont qualifiées la Coupe du Monde 2018, prévue en Espagne au mois de septembre.


Le Nigeria s'est qualifié en finale de l'Afrobasket féminin en battant ce samedi le Mali (48-47). Les Nigérianes retrouvent la finale 12 ans après leur dernier sacre en 2005.


Discipline collective la plus titrée au Sénégal, le basket n’en continue cependant pas moins de souffrir financièrement. Et face à l’absence de partenaires solides, ajoutée à des recettes en dessous des attentes, la fédération est obligée de se faire violence pour faire face aux charges inhérentes à la prise en charge des compétitions.


Même s’il accumule les bons matchs depuis qu’il a intégré le cinq majeur, il est clair que Gorgui Dieng n’était pas la priorité défensive de Chicago. Déjà malmenés par Karl-Anthony Towns et Andre Wiggins, les Bulls ont souvent oublié le Sénégalais, qui a montré ses progrès poste bas et à mi-distance.


Le Dakar Université Club a pris la première place de la poule A suite à sa large victoire devant l’Uso (76-38) ce dimanche soir à Marius Ndiaye lors de la 3ème journée du National 1 féminin de basket.

Pour le compte de la 3ème journée du championnat National 1 masculin de basket, dans la poule A, l’UGB s’est fait battre par Louga BC (57-70). Classé 3ème lors de la deuxième journée, Louga prend les reines de la poule A en totalisant 5 points +16. Cependant, il va devoir attendre la sortie du Duc qui l'avait battu lors de la première journée (64-54) et qui fera face à l'Uso.



Être plus fort que sa copie virtuelle sur console, c'est la prouesse que réalise actuellement Stephen Curry, le meneur de Golden State. 


Page 1 sur 33