Le Championnat turc a rendu son verdict : Galatasaray s'est octroyé son 22e titre de champion après sa victoire sur son dauphin, Istanbul Basaksehir (2-1). Dans un match sous haute tension, les Cimbom ont pris l'avantage grâce à Feghouli et Onyekuru.

Galatasaray a été sacré champion de Turquie de football pour la 22e fois, un record, et la seconde de suite, après sa victoire dimanche dans la douleur contre son dauphin, Basaksehir (2-1). Un succès de l'équipe des internationaux sénégalais Pape Alioune Ndiaye et Mbaye Diagne contre son voisin d'Istanbul suffisait lors de cette avant-dernière journée de championnat: avec trois points d'avance sur Basaksehir, Galatasaray ne peut plus être doublé.

Même en cas de défaite au dernier match, le tenant du titre a, en effet, l'avantage sur son dauphin dans les confrontations directes, facteur qui départage en cas d'égalité de points. Au match aller, les deux équipes avaient fait match nul (1-1).


Mbaye Diagne a fait taire ses détracteurs en inscrivant un triplé ce samedi en championnat. Moussa Konaté a, quant à lui, signé un doublé lors du match nul entre Amiens et Saint-Etienne (2-2).