Football-Éliminatoires Coupe du monde Russie 2018 : Les Lions prêts à faire face aux Malgaches demain

Senefoot Written by  samedi, 25 mars 2017 00:00 font size decrease font size increase font size

Les Lions ont livré leur dernier galop d'entraînement ce lundi au stade Léopold Sédar Senghor avant de faire face demain au Madagascar demain pour le compte du match retour de la phase qualification à la Coupe du Monde Russie 2018. L'invité spécial de cette dernière séance a été l'ancien international El Hadj Ousseynou Diouf, invité à prendre part à la séance d’entraînement. Comme toujours, ce dernier a ravi la vedette aux actuels pensionnaires de l’équipe nationale de football.

 Réactions...

Aliou Cissé, selectionneur des «Lions »
“ Nous avons les moyens de gagner”
 «C’est un match important et décisif car comptant pour la qualification à la Coupe du monde. Cela fait partie des objectifs qui m’ont été assignés par la Fédération sénégalaise de football. Les Sénégalais sont nostalgiques de ce grand rendez-vous du football mondial. Nous devons gagner demain pour entretenir ce rêve. La qualité est là et nous avons les moyens d’y parvenir. Il faut juste y aller à fond. Je ne suis pas paniqué. Madagascar est une équipe joueuse et qui croit en ses qualités.

C’est à nous d’imprimer notre rythme à la partie. L’objectif est de battre les Baréas demain et de finir l’année 2015 en beauté. Pour gagner aujourd’hui en Afrique, il faut être costaud et cette équipe a montré de l’engagement et de la détermination. Ce sont des hommes qui ont envie de faire quelque chose. Je préfère jouer avec quatre défenseurs, même si mon prédécesseur jouait avec trois défenseurs centraux. Je n’écarte aucune possibilité mais je garde ce schéma à quatre.

L’équipe prend des buts récemment mais je refuse de parler simplement de la défense, ce sont des défaillances techniques. Mais, je redis que le problème de cette équipe se situe sur les côtés. Nous n’avons pas d’ailiers ou d’arrières capables de faire des débordements et de délivrer de bonnes balles. C’est pourquoi je ratisse large depuis mon arrivée et l’équipe nationale ne sera pas fermée. Nous ne sommes pas loin des échéances et nous devons tendre la perche à tous les joueurs qui peuvent nous apporter quelque chose. L’essentiel est de passer demain (ndlr : aujourd’hui) et nous nous pencherons après sur le reste. »

Cheikhou Kouyate, capitaine des «Lions »
“ Un plaisir de partager la pelouse avec notre idole El Hadj Diouf”
 «C’est un plaisir de partager la même pelouse avec El Hadji Diouf qui a été notre idole. Nous allons travailler et se battre pour faire mieux que la génération de 2002. Cela commence demain contre Madagascar. Ce ne sera pas facile mais nous sommes à la maison et nous devons être plus conquérants. Nous devons imposer notre rythme à l’adversaire et surtout faire une bonne entame de partie.

“El hadji Ousseynou Diouf, ancien lions”
“ Je pense qu’ils ont bien percu mon message”
Je suis venu apporter mon soutien à mes jeunes frères qui sont aujourd’hui les représentants du Sénégal un peu partout dans le monde. Ils vont jouer une rencontre capitale demain (ndlr : aujourd’hui) face à l’équipe de Madagascar. Il faut qu’ils sachent que personne n’est incontournable dans la vie. Ils doivent écrire leur propre histoire comme les générations de 1986 et 2002. Cela passe d’abord par une qualification aux phases de groupe de la Coupe du monde 2018. Ils ont les moyens de le faire et il suffit juste d’être concentré et rigoureux. Ce sera un match d’homme et ils ne doivent pas permettre à l’adversaire de prendre confiance.

Le football est un métier passionnant et tout joueur rêve de jouer une coupe du monde. Je pense qu’ils ont bien perçu le message et ils vont mouiller le maillot. Les «Lions» ont l’obligation d’honorer le maillot national et de répondre à l’attente du public. Je suis là pour apporter mon soutien à Aliou Cissé et son groupe. Donc, je ne veux pas faire de commentaire sur une entrée dans le staff.

Read 107 times Last modified on samedi, 25 mars 2017 19:36