ARBITRAGE MONDIAL 2018 : Malang Diedhiou fier de siffler en Russie

Senefoot Written by  jeudi, 29 mars 2018 00:00 font size decrease font size increase font size

L'arbitre sénégalais Malang Diédhiou retenu en même temps que ses assistants Djibril Camara et El Hadj Malick Samba pour officier durant la coupe du monde 2018, a dit toute sa "fierté" d'avoir atteint une telle compétition.

 

"Oui, je peux vous dire que c'est une grande fierté d'avoir réussi à atteindre cette compétition", a-t-il réagi dans un entretien téléphonique avec l'APS.

"Ma joie est d'autant plus grande que j'ai été choisi en même temps que les deux assistants Djibril Camara et El Hadj Malick Samba", a relevé l'arbitre international.

"Et je tiens particulièrement à remercier un homme, Badara Mamaya Sène" qui a eu "le flair de nous avoir réunis depuis 2014", a-t-il dit.

"S'il faut reconnaître qu'il y avait de la crainte et de la pression, j'y ai toujours cru", a-t-il souligné.

Malang Diédhiou a rappelé que le processus de sélection a débuté tout juste après sa participation à la CAN 2015.

"C'était quand nous avons été choisis pour officier durant la coupe du monde des moins de 17 ans au Chili", a-t-il dit, se rappelant avoir officié lors du match Syrie-Nouvelle Zélande.

"Depuis ce jour, nous avons eu de bons retours après nos prestations et nous avons enchaîné les compétitions continentales, mondiales et les séminaires de la FIFA dans ce sens", a-t-il dit.

Après la demi-finale de la CAN 2017 (Gabon) où il a officié avec ses assistants lors de la demi-finale Burkina Faso-Egypte, Diédhiou qui avait été retenu pour les JO 2016, a été reconduit pour la Coupe du monde des moins de 20 ans en Corée du Sud.

"Après, nous avons enchaîné avec la Coupe des Confédérations en juin 2017, la Coupe du monde des clubs en décembre dernier", a-t-il rappelé, soulignant qu'à l'occasion de toutes ces compétitions, les critiques étaient positives.

"Donc, nous nous y attendions un peu même s'il y avait à côté cette petite crainte en raison des nombreux candidats à cette compétition, la plus grande dans le monde", a-t-il par ailleurs ajouté.

"Quand je commençais dans mon village à siffler à l'occasion des navétanes (championnat national populaire), je ne pouvais pas imaginer une telle issue", a-t-il retenu.

"Et je tiens à remercier un cousin, Alphousseyni Diémé qui m'a forcé à reprendre le sifflet après ma maîtrise", a-t-il insisté, rappelant avoir délaissé l'arbitrage pour se consacrer à ses études.

Titulaire d'une maîtrise en sciences économiques, Malang Diédhiou est breveté de l'ENA (Ecole nationale d'administration) et est actuellement officier des douanes sénégalaises.

Avec Aps

Read 63 times