MATAR BA : "La presse sportive est un levier important pour le Ministère des Sports"

Senefoot Written by  dimanche, 11 mars 2018 00:00 font size decrease font size increase font size

La presse sportive sénégalaise est "un levier important", sans lequel le ministère des Sports "ne peut rien faire" a déclaré, samedi à Dakar, le ministre des Sports, Matar Bâ.

 

Matar Bâ présidait la cérémonie de récompenses des femmes qui ont marqué le sport sénégalais sous l'initiative de la Commission féminine de l'Association de la presse sportive du Sénégal (ANPS).

"Le métier de journaliste sportif est très difficile pour les femmes, car elles sont souvent envoyées en mission hors du pays avec, souvent, de faibles moyens" a estimé le ministre des Sports, appelant à "travailler tous ensemble, la main dans la main".

Matar Bâ qui a réitéré son engagement à travailler "davantage" avec la presse pour le développement du sport du pays a adressé ses félicitations à "l'ensemble de la presse sportive pour le travail remarquable qu'elle fait tous les jours".

Le ministre a en outre souhaité que deux femmes de plus soient accréditées pour la couverture de la Coupe du monde qui se tiendra en Russie du 14 juin au 15 juillet.

Matar Bâ a aussi promis de "faire participer des journalistes à une mission de supervision que le ministère des Sports organise à partir de mardi prochain en Russie".

"Comme ça vous pourrez voir par vous-mêmes si les conditions d'hébergement et de travail vous conviennent" a-t-il ajouté, rappelant au passage l'arrivée du trophée de la Coupe du monde, dimanche à 11h, à l'Aéroport international de Blaise Diagne.

La Commission féminine de l'ANPS a célébré les femmes journalistes, dirigeantes, pratiquantes ou techniciennes dans des clubs, entre autres qui ont marqué le milieu sportif du Sénégal.

Cette activité qui entre dans le cadre de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année, a permis à la Commission féminine d'honorer et de donner en exemple à la jeune génération l'ancienne basketteuse, Mame Maty Mbengue et la première médaillée d'or en athlétisme, Amy Mbacké Thiam.

L'ancienne athlète et directrice technique des compétitions à la confédération africaine d'athlétisme, Fatou Sissoko, la journaliste sportive des années 1990, Khady Diédhiou et la première femme présidente d'une fédération sportive, Albertine Gonçalvès, ont été également honorées par l'ANPS.

A cette occasion, un panel sur le thème : "La place de la femme dans le développement du sport" a été organisé.

Le ministre des Sports, Matar Bâ a été choisi comme parrain, les directrices générales d'Africome SA et de la Télévision 2STV étant les marraines de la manifestation.

La commission féminine de l'ANPS, présidée par Coumba Dia est composée d'une quarantaine de journalistes.

Avec Aps

Read 41 times