SEED PROJECT (Amadou Gallo Fall ): "Le sport peut-être un levier de développement de l'Afrique"

Omnisports Written by  mardi, 18 décembre 2018 00:00 font size decrease font size increase font size

Seed Project, en marge du festival panafricain "L'Afrique, c'est chic", a organisé lundi une conférence sur le thème "Sport, an economic development engine for Africa" ("Le sport un moteur économique pour l'Afrique", au Canal Olympia de Dakar.

Fondé par le Vice-président de la Nba, Amadou Gallo Fall, Seed Project oeuvre dans le sport pour l'éducation et le développement économique. Cette conférence a été le rendez-vous d'experts comme Joseph Lopez, Président de Seed Project, Saër Seck, Président de la Ligue de football professionnel, Kevin Yalale, responsable du développement des affaires internationales de Laliga, Awa Dia, Directrice de la Communication du Groupe Wari, Gilles Acogny de Acosphére entres autres, pour d'abord partager leurs vécus mais aussi revenir sur l'impact du sport dans le développement du continent africain. 

Sur les deux panels proposés, les intervenants, dans leur domaine respectif ont ressorti les différentes manières dont le sport pourra être utilisé comme levier de développement du capital humain et la création des opportunités de financement d'éducation durable.

Le tout sur le modèle et l'expérience de "Seed Project" qui allie le sport, en particulier le basketball à l'éducation. Mais qui a réussi à identifier et encourager les futurs leaders aussi bien dans le sport de haut niveau que de la construction de jeunes pouvant avoir un impact considérable.

"La richesse première de l'Afrique reste sa jeunesse. L'objectif de cet échange qui a eu lieu aujourd'hui était d'utiliser le sport comme vecteur de croissance en poussant les jeunes à valoriser l'éducation, à être plus entreprenant et devenir des leaders. Le sport est loin d'être un jeu et les sociétés occidentales l'ont bien compris. Ce secteur génère près de 1300 milliards de dollars par an et l'Afrique n'en tire pas profit. Et le programme "Africa Now" veut pousser les Africains à prendre conscience des enjeux de l'heure", a laissé entendre le fondateur de Seed Academy, Amadou Gallo Fall.

Il a ainsi pris l'exemple de l'Afrique du Sud qui a su profiter de l'organisation à trois reprises de la NBA Africa Game. "L'Afrique du Sud a su tirer profit des trois éditions de la NBA Africa Game pour asseoir tant soit peu un business autour de l'évènement et de permettre aux populations de Johannesburg d'en bénéficier ,mais, il faut toute une logistique pour le faire et l'accompagnement des sponsors".

En marge de cette conférence, a eu lieu, la projection d'un film de Youcef Ouldyassia sur les 20 ans de SEED Project.

Gradins.net