KARATE (Championnat du Sénégal) : Le Centre de Sauvegarde de Guédiawaye sacré en "Kata" et "Kumité"

Omnisports Written by  dimanche, 05 août 2018 00:00 font size decrease font size increase font size

Le club du "Centre Sauvegarde" de Guédiawaye a remporté samedi à Thiès, le championnat du Sénégal de karaté par équipes chez les hommes, aussi bien en "kata" (démonstrations) qu'en "kumité" (combats) chez les hommes.

Les résultats de l'édition 2018 des championnats du Sénégal de karaté par équipes "kata" et "kumité" hommes et dames, parrainée par le ministre du Commerce Alioune Sarr, au stadium Lat-Dior, se présentent comme suit :

Le ''Centre Sauvegarde'' de Guédiawaye, en "kumité" hommes, arrive en tête, suivi respectivement de Sabé et Daradji, deux clubs de Dakar. Gouye Mbind de Touba se classe quatrième.

En "kumité" dames, Mbossé de Kaolack a décroché la médaille d'or, Niary Tally et le Dakar Université Club (DUC), deux clubs de la capitale sénégalaise, héritant de l'argent et du bronze. La quatrième place est revenue à l'UGB, l'Université Gaston Berger de Saint-Louis.

Pour ce qui est du "kata" chez les hommes, le ''Centre Sauvegarde", encore sur le haut du podium, avait à ses côtés la CSS (Compagnie sucrière sénégalaise) de Richard-Toll (argent) et l'UGB (bronze). Université de Dakar est quatrième.

En "kata" dames, Sabé de Dakar est médaillé d'or, là où l'argent revenant à Sangomar de Fatick et le bronze à Ndorong de Kaolack. Yacine de Dakar arrive en quatrième position.

"Ça a été une très belle fête", a commenté le parrain, le ministre du Commerce Alioune Sarr, saluant "la très belle organisation" de la compétition et "le niveau de maîtrise" des participants.

"Quand j'ai vu une équipe faire le gangaku (un kata supérieur), je me suis dit que nous sommes alignés sur les normes internationales de précision et d'esprit d'équipe". Ce qui montre que l'équipe a longtemps travaillé ensemble, a commenté M. Sarr lui-même praticien de cet art martial.

"Voir le club Sauvegarde aussi bien en kata qu'en kumité, a été un message pour dire que le doyen Ndao est toujours là", a-t-il dit, faisant référence au responsable du célèbre ''centre Sauvegarde'' de Guédiawaye, Bouna Ndao.

Selon le ministre Alioune Sarr, également chargé du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME, ce karatéka âgé aujourd'hui de 75 ans, fait partie du "capital humain" du Sénégal dans le domaine du sport.

Il a encouragé le club Sabé, qui avait remporté le titre l'année dernière, avant de féliciter le ''Centre Sauvegarde" pour "le travail remarquable" abattu afin d'arriver à cette performance. Ce qui lui a fait dire qu'il "n'y a que le travail qui paye".

L'équipe du "Centre Sauvegarde" avait pour capitaine lors de cette compétition, le champion d'Afrique en titre, Pape François Diouf.

Pour le ministre du Commerce, maintenant que le karaté est devenu une discipline olympique, c'est "une industrie qu'il faudra construire, professionnaliser".

Alioune Sarr a exhorté la fédération de karaté à travailler avec le gouvernement pour une capacitation à travers une formation sur le plan de la technique, des équipements, de la réglementation, des points qui vont jouer "un rôle déterminant" lors des Jeux olympiques prévus en 2020 au Japon.

Il estime que les compétitions de cette nature permettent de partager avec la jeunesse les valeurs incarnées par les combattants et les dirigeants.

M. Sarr a cité le courage, le respect, l'abnégation et l'esprit d'équipe, qui traduisent selon lui un état d'esprit pouvant inspirer chacun et pousser à "aller de l'avant (...) dans la vie de tous les jours".

"Quand vous êtes un dirigeant, un leader, un chef d'entreprise, ce qui vous fait avancer, c'est moins les connaissances que les valeurs que vous incarnez", a-t-il dit, parlant notamment du respect de soi et de l'adversaire, illustré par le salut qu'on lui adresse avant et après le combat.

"Le karaté est le sport par excellence qui fait ressortir les valeurs dont on a besoin pour le management, le leadership", a-t-il poursuivi.

Avec Aps

Last modified on lundi, 06 août 2018 20:41