ESCRIME (AG Constitutive) : Le Cnp devient Fédération avec toujours Mbagnick Ndiaye à sa tête

Omnisports Written by  jeudi, 03 mai 2018 00:00 font size decrease font size increase font size

Le comité national de relance et de promotion de l'escrime (Cnp) passe de structure d'exception à fédération légalement constituée. L'acte d'officialisation a été signé, lundi dernier, par les 17 clubs affiliés présents sur les 23 que comptait le Cnp.

C'était lors de l'assemblée générale constitutive au cours de laquelle les 17 clubs présents ont voté oui pour la création de ladite fédération. Des travaux qui ont été dirigés par Léopold Germain Senghor, directeur des Sports au ministère des Sports, en présence de Momar Mbaye, représentant le Cnoss.

Il faut également souligner l'élan unitaire et consensuel qui a marqué cette assemblée générale au cours de laquelle les participants ont voulu fructifier le legs de feu Abdoul Wahab Barka Bâ qui était à l'origine de la création du Cnp en 1997.

Et dans le salon d'honneur du stade Léopold Sédar Senghor qui porte son nom, l'ombre de Wahab a plané sur les travaux qui se sont déroulés dans un climat serein.

Cette discipline qui est parvenu à se faire une place au soleil dans le landerneau sportif sénégalais avait toujours rayonné sur le continent, mais aussi dans le monde.

La preuve par les titres africains gagnés par nos escrimeurs dans les différents championnats d'Afrique des nations, la promotion de nos techniciens dont les trois quarts sont maintenant à l'étranger pour faire montre de leur expertise en Europe, Afrique, Amérique jusqu'en Asie.

Le cas le plus éloquent, c'est l'exemple de Pape Khassoum Touré qui est actuellement l'un des meilleurs arbitres au monde.

Au plan administratif, le président de la fédération, Mbagnick Ndiaye, est également président de la Confédération africaine (Cae) et vice-président de l'Union des confédérations africaines sportives (Ucsa) et membre de la Fédération internationale d'escrime (Fie); Mme Cécile Faye est aussi présidente de la commission propagande de la Fie et Omar Maïga est trésorier général de la Cae.

C'est dire que l'expertise sénégalaise a de la valeur sur le continent et en dehors. Avec donc le passage de Cnp en fédération, cette dernière ne doit pas faire moins ; un défi que le président Mbagnick Ndiaye et sa nouvelle équipe ont le devoir de relever pour plusieurs raisons.

L'Ecole internationale des maîtres d'armes (Eima) qui avait été ouverte à Dakar et qui faisait la fierté des escrimeurs, a été fermée il y a quelques années. La toute nouvelle fédération envisage ainsi de porter le nombre de ligues de 7 à 12 et va organiser des compétitions scolaires.

Le chantier est vaste et le président Mbagnick Ndiaye en est conscient. « Notre premier objectif est de faire en sorte que l'escrime, qui est l'une des premières disciplines olympiques, continue à rayonner, à travers les régions.

Que nous ayons un plan de formation et de perfectionnement des techniciens, des arbitres et des administratifs. Nous allons nous investir pour que l'escrime se pratique dans les écoles et nous organiserons régulièrement nos compétitions nationales.

Ce qui favorisera une bonne participation aux compétitions internationales », a indiqué Mbagnick Ndiaye. Qui s'est réjoui de l'introduction des femmes dans le comité directeur et dans le bureau.

Prochainement, les membres du bureau se réuniront pour proposer un programme d'activités qui, une fois validé par le Comité directeur, pourra être exécuté.

« Ce programme doit tourner autour de trois axes, la formation des cadres (maîtres d'armes, administratifs et arbitres). Nous allons faire en sorte qu'il y ait des compétitions régulières, à travers les différentes catégories (cadets, juniors et seniors).

Le représentant du Cnoss, Momar Mbaye, s'est réjoui du dynamisme de l'escrime sénégalaise qui a joué un rôle très important dans le sport sénégalais.

Pour le directeur des Sports, Léopold Germain Senghor, cette assemblée générale marque la fin d'un cycle et la nouvelle équipe fédérale doit faire en sorte que l'escrime continue à jouer son rôle. Enfin, il a réitéré le soutien de son département aux escrimeurs.

Avec Lesoleil.sn

Le nouveau bureau

Président : Mbagnick Ndiaye ; 1er Vice-Pdt : Cécile Faye ; 2e Vice-Pdt : Alioune Thiam ; 3e Vice-Pdt : Almamy Guéye ; 4e Vice-Pdt : Ibrahima Ndiaye ; Secrétaire Général : Mamadou Sy ; Adjoint : Ndéye Fatou Séye ; Trésorier Général : Omar Maïga ; Adjoint : Fily keïta