LUTTE (Victoire de Boye Niang) : Des journaux accablent Sa Thiès

Omnisports Written by  lundi, 12 mars 2018 00:00 font size decrease font size increase font size

La livraison de lundi de la presse quotidienne est largement revenue sur la victoire de Boy Niang 2 aux dépens de Sa Thiès, dimanche, accablant le fils de Double Less accusé par certains titres d'avoir fait foirer son combat en optant pour une mauvaise stratégie.

"Sa Thiès a lutté médiocrement", analyse Mame Less Diop, l'entraîneur de l'écurie Parcelles Mbolo, interrogé par le quotidien spécialisé Sunu Lamb.

Il "n'a pas varié dans sa manière de lutter. Il voulait accélérer son adversaire pour le prendre au dépourvu", a expliqué le technicien, selon lequel "Sa Thiès", battu en moins d'une minute, "a lutté médiocrement".

"Il ne faut jamais confondre vitesse et précipitation. La lutte est devenue une science où il faut calculer, prévoir et entreprendre", a relevé le technicien, en évoquant ce combat qui a tenu en haleine le monde de la lutte avec frappe, ce dimanche.

Selon l'entraîneur de l'écurie Parcelles Mbolo, le fils de Double Less "ne peut pas toujours adopter la même stratégie". Boy Niang 2, son adversaire du jour n'a pour sa part "rien à changer. Il reste un tacticien. Il est doté d'une belle technique", a ajouté Mame Less Diop.

Ce revers met fin à quatre combats victorieux consécutifs pour le fils cadet de Double Less, l'ancien champion de lutte des années 1970-80.

Dans les colonnes de L'Observateur, le vainqueur du combat a rappelé que son adversaire se battait "aveuglément".

"Sa Thiès est un lutteur qui surprend ses adversaires par le bas, j'ai refusé qu'il soit plus bas que moi. Il se bagarrait aveuglément ... Je ne lui ai pas donné le temps de réfléchir", a-t-il expliqué.

Interrogé par le même journal, le père de Boy Niang 2 a révélé qu'il avait été conseillé par Moustapha Guèye, le champion de lutte à la retraite.

"C'est Moustapha Guèye qui a donné les clefs du succès à Boy Niang. Il a dit à Boy Niang comment se déplacer, comment se bagarrer avec Sa Thiès et comment le piéger pour exploiter ses flancs", a confié le père du lutteur vainqueur.

Avec Aps

Last modified on mercredi, 14 mars 2018 01:52