EDWIGE NGASSAM (Présidente Fédération Camerounaise de Triathlon) : "Avec la FRATRI, beaucoup de choses vont bouger"

Omnisports Written by  mardi, 20 février 2018 00:00 font size decrease font size increase font size

C'est grâce à son idée que la Fratri est née. « J'ai mis l'idée de la création de cette association francophone de triathlon qui, aujourd'hui, est en train de faire tache d'huile dans le monde.

J'en suis très ravie parce que pour une fois encore, comme avec Senghor avec la francophonie, l'idée de la Fratri est venue du Cameroun ». La camerounaise Edwige Ngassam, présidente de la fédération de son pays, estime que beaucoup de pays africains francophones étaient très mal à l'aise quand on organisait des congrès de triathlon au niveau mondial puisque la langue officielle à ce niveau-là est l'anglais.

« La Fratri aujourd'hui évolue comme un effet boule de neige. Et c'est tout à l'honneur de l'Afrique. La Fratri va aider l'Afrique à atteindre le top niveau. Notre continent regorge de grands talents que nous ignorons et je crois qu'avec la Fratri beaucoup de choses vont bouger », a-t-elle dit.

Avec Lesoleil.sn

Last modified on mercredi, 21 février 2018 03:47