CAF AWARDS (Constant Omari, 2e Vice-président) : "La Caf veut valoriser et diversifier ses activités"

Published in Foot Inter janvier 07 2019 font size decrease font size increase font size

La Confédération africaine de football (CAF) veut diversifier et valoriser ses activités avec le changement dans l'organisation des CAF Awards, a déclaré le congolais, Constant Omari, son deuxième vice-président.

''Avec le changement apporté dans l'organisation des CAF awards, la Confédération africaine de football (CAF) essaye de diversifier et valoriser ses activités'', a-t-il dit lors d'une conférence à Gorée.

La nouvelle formule des CAF Awards constitue une manière pour l'instance dirigeante du football afrcain d'insuffler une nouvelle dimension à sa vision, a fait valoir son deuxième vice-président.

Le président de la Fédération congolaise de football (FECOFA) a également indiqué que l'objectif était de prévaloir les différentes activités de la CAF pour bien organiser ses compétitions.

Omari a souligné que les CAF Awards sont une ''une ouverture supplémentaire''.

Les "CAF Awards", une manifestation qui remonte à 1992, avec l'instauration du trophée destiné au "footballeur africain de l'année", ont été depuis étendues à d'autres catégories avec notamment l'introduction du prix récompensant la meilleure joueuse.

Le Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), l'Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012) et le Camerounais, Samuel Eto'o (2003, 2004) sont les seuls à avoir remporté le prix deux fois d'affilée.

Mardi au Centre international de conférences Abdou Diouf de Diamniadio, la meilleure joueuse africaine de l'année et son homologue masculin seront désignés à l'issue de ce grand rendez-vous du football.

L'attaquant sénégalais de Liverpool, Sadio Mané, son coéquipier, l'Egyptien Mohamed Salah et le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang sont les trois finalistes du "Ballon d'or africain 2018". L'Egyptien avait remporté le titre l'année dernière dans ce même lot de finalistes.

L'entraîneur des Lions, Aliou Cissé, est en course pour le titre d'entraîneur de l'année en compagnie du technicien français Hervé Renard (sélectionneur du Maroc) et de l'entraîneur de l'Espérance de Tunis, Moine Chaabani.

Avec Aps

Read 7 times