REIMS (Ligue 2 française) : Edouard Mendy, ce tri-national qui rêve de Tanière

Au moment où des médias font état de l'intérêt du Sénégal pour le joueur de l'OM, Bouna Sarr qui peut revendiquer trois nationalités, la performance du gardien de but de Reims (ligue 2), Edouard Mendy, un autre footballeur tri-national, de retour dans l'élite française, est moins connue.

 

Le gardien de but qui a longtemps joué les seconds rôles a été mis en lumière par la performance de son équipe, Reims, championne de la ligue 2 française avec le titre de meilleure défense de ce championnat.

Arrivé sur la pointe des pieds dans ce club la saison dernière, le gardien de but de 26 ans, clame haut et fort sa volonté de pouvoir jouer les Lions, lui qui a déjà été aligné en amical par la Guinée Bissau.

Gardien de la meilleure défense de ligue 2 française, Edouard Mendy a connu une trajectoire loin d'être rectiligne dans une carrière débutée au Havre, son club formateur.

Formé au Havre comme un certain Steve Mandanda, gardien de but de l'OM et numéro 2 chez les Bleus, c'est à Cherbourg en National (D3) puis en CFA (D4) qu'il a fait ses premières armes.

Libéré pour des écarts de conduite, il est obligé de s'entretenir pendant quasiment une année avant qu'une opportunité se pointe à l'aide d'une connaissance qui souffle son nom à l'Olympique de Marseille (OM).

Derrière les cadres, Mandanda et Yohann Pelé, le footballeur qui peut revendiquer trois nationalités (française, bissau-guinéenne et sénégalaise) continue son apprentissage.

Un apprentissage tellement réussi que quand il débarque à Reims pour faire le nombre, il se trouve propulsé au devant de la scène jusqu'à participer cette saison à la remontée de ce club mythique des années 50 en France en Ligue 1.

Dans les statistiques de la ligue 2 française, Edouard Mendy qui est dans le viseur de Bristol City, un club de Championship (D2 anglaise), il est le dernier rempart de la meilleure défense de ligue 2 française.

En attendant de recevoir une réponse de ses nombreux appels du pied au sélectionneur national, Aliou Cissé au contraire de Bouna Sarr qui rêve de Bleus, malgré les sollicitations de la Guinée et du Sénégal, Edouard Mendy est assuré d'évoluer dans l'élite française.

Une première pour sa carrière de footballeur.

Le Sénégal est qualifié pour la phase finale de la Coupe du monde 2018 (14 juin au 15 juillet) et a convoqué quatre gardiens de but pour les matchs amicaux de mars dernier.

Pape Seydou Ndiaye (Jaraaf), Khadim Ndiaye (Horoya, Guinée), Abdoulaye Diallo (Rennes, France) et Alfred Gomis (Spal, Italie).

Aps

Read 90 times